Lettre de RESACOOP n°98 - Dossier Culture

Version imprimableVersion imprimable

A la fois oubliée et omniprésente dans les ODD, la culture est aussi l’une des grandes victimes de la pandémie mondiale de Covid-19. Pourtant elle est essentielle et est un fabuleux vecteur d’interculturalité et de coopération entre les peuples car elle existe partout, sous des formes très diverses. 

Le présent dossier thématique vous est proposé dans le cadre de la sortie du n°98 de la Lettre de RESACOOP en mars 2021. 
Vous y trouverez des exemples de projets menés en Auvergne-Rhône-Alpes sur la thématique de la culture, mais aussi des ressources qui seront régulièrement actualisées. N'hésitez pas à y contribuer ! 

 
 
Le mot des spécialistes
 
En novembre 2019, les Nations unies ont déclaré 2021 "Année internationale de l'économie créative au service du développement durable » ( résolution A/RES/74/198). Cette volonté de la communauté internationale Nord-Sud représente un acte important qui a pris une nouvelle dimension suite à l’explosion de l’épidémie COVID- 19 et ce, en lien avec la double nature des biens et services culturels (l’intrinsèque, symbolique, immatérielle, et économique).
 
D’une part, en reconnaissant la place désormais stratégique de la culture, du patrimoine et de la créativité dans la stimulation de l'innovation et la diversification économique en tant que moteur important d’un secteur des services et d’entreprises (PMI en particulier), supérieur souvent à 3% du PIB tant dans les pays dits développés qu’en développement,  la communauté internationale rend davantage explicite, par la résolution de 2019, la contribution essentielle des domaines culturels, du patrimoine et créatifs à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable et du nouvel Agenda Urbain (Habitat III).
 
D’autre part l’actualité de l’épidemie mondiale COVID-19 est venue mettre en exergue la précarité de ces secteurs à fort potentiel économique et le besoin d’approches stratégiques de soutien à ceux-ci, ainsi qu’à la dimension culturelle du développement durable. 
 
Si de nouveaux usages, ainsi que de nouvelles opportunités de diffusion d’une diversité d’expressions culturelles ont émergés ces derniers mois par le numérique, l’inégale accès à leur diversité sur les plateformes digitales, ainsi que l’impact négatif de l’épidémie sur les professions, les industries, les pratiques et la participation culturelles orientent vers la nécessité de repenser les formes de protection et d’accompagnement au développement des secteurs créatifs, de leurs publics et du rôle des politiques publiques pour la culture, y compris par la coopération internationale et au développement.
 
Parallèlement la valeur intrinsèque de l’investissement culturel pour le bien-être des individus, des communautés et des territoires a été remise au coeur des enjeux, au moment où la culture et les différentes formes de créativité ont représenté un pilier important d’expressions et de solutions pour les populations autour du monde, afin de faire face à l’isolement physique, à la rarefaction des liens sociaux, et pour maintenir des espace de mieux-être dans un contexte de crise et de fragilité général.
 
L’Agenda 2030 pour les Objectifs de Développement Durable prend en compte l’économie créative notamment en référence aux ODD 8, 9, 12 citant la créativité, l’innovation, le produit culturels locaux - y compris en lien avec le tourisme - comme des vecteurs pour un développement économique durable.
 
Conformément à d’autres conventions et résolutions internationales, l’Agenda reconnaît également le rôle de la culture dans la construction de sociétés inclusives et pacifiques (ODD 11 et ODD 16), dans l’éducation à une culture de paix (ODD 4) ainsi que l’importance de la promotion et du respect de la diversité culturelle comme principe fondamental du développement durable, conformément aux dispositions (préambule de l’Agenda 2030).
 
La culture, la créativité, le patrimoine représentent depuis toujours un domaine important, en volume d’actions, de la coopération internationale et au développement, en particulier de l’action extérieure des collectivités locales. Si la mobilité est mise à mal par l’épidémie mondiale, de nouveaux champs d’appui aux partenaires de coopération émergent, pouvant porter, dans le domaine du développement, sur la protection et la préservation des ressources culturelles locales (humaines, matérielles  et immatérielles) dans un contexte de raréfaction des ressources et de la consommation, le développement de marchés locaux, la protection et la mise en place de droits socio-économiques pour les artistes et acteurs culturels, l’aménagement culturel des territoires favorisant l’accès aux savoirs et à ces ressources culturelles, et le renforcement de la production ainsi que la diffusion en ligne de contenus culturels dans un monde globalisé, pouvant déboucher entre autres sur des modèles économiques innovants et de nouvelles formes de co-création de contenus et services. L’enjeu de la formation et du renforcement des capacités à ces divers aspects est enfin transversale à ces thèmes d’intervention.
 
Valéria MARCOLIN
Co-directrice de Culture & Développement
 
 
 

 

Découvrir des projets inspirants 

 

 Découvrez d'autres projets en lien avec la culture dans notre base de données !

 

 

Des structures ressources

En Auvergne-Rhône-Alpes ...

... Et ailleurs

 

.

Vous êtes un acteur de la région et vous souhaitez partager un projet ou des ressources inspirant.es sur le thème "Culture et solidarité internationale"? 

Contactez-nous ! 

 

 

Se former/s'informer : webinaires et supports vidéos à (re)voir

 

Quelques ressources

Si la culture n'est pas explicitement représentée dans les grands intitulés des Objectifs de développement durable, c'est parce qu'elle peut s'intégrer dans (presque) chacun de ces 17 ODD. 
L'UNESCO rappelle en effet que la culture, constitutive de l'identité des peuples, est une composante essentielle à intégrer pour le développement. Sur son site, vous pourrez consulter de nombreux exemples de projets culturels qui contribuent à la réalisation des ODD. 
A découvrir également, l’infographie interactive proposée par l’UNESCO présentant des projets concrets mettant en lien culture et ODD.
 
Dans le cadre de la saison Africa2020, le Lyon BD festival propose de découvrir 7 artistes africains qui abordent des thèmes de la saison sous forme de bande dessinée.
 
Dans le cadre de Africa2020, les dessinateurs engagés de Cartooning for Peace proposent un kit pédagogique de dessins de presse sur les grands enjeux du continent africain en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.
Cette exposition qui explore une douzaines de thématiques (développement durable, égalité femme-homme, démocratie...) a pour objectif de proposer des regards différents sur l'Afrique via un panorama du dessin de presse sur le continent.
 
Cette collection d'ouvrages en 8 volumes de l'UNESCO s'attache à couvrir l’histoire de la totalité du continent africain et à en souligner les contributions civilisationnelles et culturelles à travers le monde, notamment à travers le rôle des diasporas. L'une des spécificités de cette démarche est la création parallèle d'une coalition internationale des Artistes pour la promotion de l’Histoire générale de l’Afrique afin d'inspirer la jeunesse, mais aussi les artistes africains et de la Diaspora dans leurs créations.
 
Fin janvier 2021, le réseau des médiathèques de la métropole de Clermont-Ferrand a organisé, en partenariat avec l'association Africulture, une série de rendez-vous labellisés Africa 2020 pour faire découvrir la création africaine d’aujourd’hui : littérature, cinéma, journalisme...
A l'occasion de ces "Traversées littéraires", des auteur.es ont partagé leur regard pluriel sur les réalités du continent africain et du monde lors de séances à distance à (ré)écouter en podcast ou en vidéo.
 
L'ONU et ses partenaires ont proposé au printemps 2020 cette note spécifiant les impacts de la pandémie de covid-19 sur le secteur culturel à travers le monde, mais aussi les solutions qui peuvent passer PAR la culture, 4e pilier du développement mondial selon ses auteurs.
 
Les éditions Asmodée proposent un jeu de mémoire qui permet d’en apprendre plus sur les pays du monde et certains de leurs aspects culturels de façon ludique et conviviale. Pour les petits et les grands. 
 
 

 

 

 
Frame, Voice, Report ! Part belle à la culture
 
Le projet européen Frame, Voice, Report ! s’est achevé fin 2020 et force est de constater que les projets des lauréats ont mis la dimension culturelle au premier plan. 
Quelques projets à découvrir (mais il y en a bien d’autres) : 
  • Bugey-Monde, le projet mené par Entre-Autres a donné lieu à la création d’un musée itinérant se composant notamment d’une cabane sonore pour écouter des témoignages et d’une collection de romans graphiques et de livres sur le sujet des migrations. 
  • Music Action Lab Women, mené par Yerkir, a réuni plusieurs musiciennes professionnelles de France, de Turquie et d’Arménie, donnant lieu à des productions multiculturelles et des échanges sur la question de l’égalité entre les sexes.
  • Le Festival Saveurs sans frontières piloté par Anis Étoilé a mis à l’honneur le patrimoine culinaire en déclenchant la rencontre entre migrants et chefs cuisiniers sur fond d'animations par des artistes (conte, chant, musique, danse...). 
  • Avec la Tunisie, l'art de faire société ensemble - Rencontre de la Francophonie en Auvergne-Rhône-Alpes, avec la Compagnie de théâtre de la Chrysalide, a mis le langage et les fables, vecteurs de traditions culturelles, sur le devant de la scène. 
 


 

 
 
 
 
 
Date: 
Mercredi, 24 Février, 2021
Thème: 
Culture