Appel à projets en soutien à la coopération décentralisée franco-marocaine 2019-2021

Version imprimableVersion imprimable

(textes du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères)

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, mais également l’Ambassade de France au Maroc et le Ministère marocain de l’Intérieur, lancent l’appel à projets triennal dans le cadre du dispositif conjoint spécifique à la coopération décentralisée franco-marocaine, afin de soutenir les projets des collectivités françaises et marocaines visant au renforcement des capacités à la gouvernance territoriale.
 
La première tranche 2019-2021 de l’appel à projets est ouverte du 15 février 2019 au 13 avril 2019 minuit pour la France et le Maroc. 
 
Les projets devront être portés par des collectivités territoriales françaises et marocaines et pourront bénéficier d’un soutien financier de 36 mois.
 
Neuf thèmes prioritaires de coopération dans le cadre de la régionalisation avancée ont été retenus pour cet appel à projets :
1. Gouvernance territoriale et régionalisation ;
2. Services publics locaux – renforcement des capacités et ressources humaines, formation ;
3. Transformation numérique et digitalisation des services publics aux citoyens ;
4. Développement durable : sécurité alimentaire et agriculture durable, diffusion des pratiques de lutte contre les dérèglements climatiques et contre les différentes formes de pollution, localisation des ODD ;
5. Valorisation des espaces publics, du patrimoine historique et des produits du terroir ;
6. Planification et aménagement du territoire ;
7. Tourisme durable ;
8. Développement économique local ;
9. Jeunesse et insertion professionnelle.
 
Cet appel à projets vise à consolider les partenariats en cours, à favoriser de nouvelles coopérations entre Maroc et la France et met l’accent sur les formations des agents et élus des collectivités territoriales marocaines.
 
Cette initiative démontre la volonté des deux pays de développer la coopération entre ses autorités locales respectives au bénéfice des populations.
 
Montant des cofinancements
Les deux ministères apporteront leur cofinancement à parts égales et à hauteur maximum de 30 % chacun du montant total du projet. Le montant du cofinancement apporté par les deux Ministères ne pourra excéder 50 000 euros par an.
 
La ou les collectivités françaises participeront à hauteur minimum de 30 % et la ou les collectivités locales marocaines à hauteur minimum de 10% du montant global du projet.
 
La part de valorisation des dépenses engagées par les collectivités françaises ne pourra excéder 30 % du montant de leurs contributions respectives.
 
Pour présenter un projet ou pour avoir plus d’informations : France Diplomatie.
Pour le Maroc : akebdani@interieur.gov.ma
 
Contacts :
MEAE
• Anne-Marie MEVEL REINGOLD, chargée de mission Méditerranée auprès de la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales
Tél : +33 (0)1 43 17 62 61 Au Maroc
 
Ambassade de France au Maroc
• Laurence LEVAUDEL-CLAUSS, responsable du Pôle Gouvernance
Tél : +212 (0)5 37 68 99 70
 
Ministère de l’Intérieur, DGCL
• Aissam Daoudia KEBDANI, chef de la Division de la Coopération Décentralisée et de la concertation
 
 
 
Date limite : 
Samedi, 13 Avril, 2019
Thème: 
Coopération décentralisée
Date de mise à jour : Vendredi, 01 Mars, 2019