Appel à projets franco-tunisien 2021

Version imprimableVersion imprimable
 
La Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales ouvre son appel à projets 2021 en soutien à la coopération décentralisée pour les collectivités territoriales françaises et les collectivités territoriales tunisiennes. Les projets pourront être déposés du 02 février 2021 jusqu’au 28 mai 2021, avec un comité de sélection le 16 juin 2021.
 
 

Objectifs

Soutenir le processus de décentralisation tunisienne, notamment en renforçant les collectivités locales et en appuyant le maillage territorial.
 

Pour qui ?

L’appel à projets s’adresse aux collectivités territoriales françaises et tunisiennes (et à leurs groupements) souhaitant conduire des projets de coopération décentralisée, qui pourront être cofinancés par le MEAE s’ils sont sélectionnés.
Un projet est éligible uniquement s’il est présenté conjointement par au moins une collectivité territoriale française et une collectivité locale tunisienne (gouvernorat ou municipalité).
 

Pour quels projets ? 

Une attention particulière sera prêtée aux territoires de l’intérieur et aux partenariats nés des six ateliers Lab’Baladiya (Laboratoire municipal) qui se sont tenus en Tunisie de décembre 2018 à décembre 2019.
Cinq thématiques prioritaires, définies en concertation avec le Ministère des affaires locales et de l’environnement, sont identifiées :
  • Aménagement du territoire, de la ville et des espaces publics
  • Environnement, climat, efficacité énergétique, et gestion du littoral 
  • Patrimoine et culture
  • Amélioration de la gouvernance locale et formation 
  • Gestion de la crise sanitaire 
 
Les critères pratiques pour les collectivité françaises :
  •  durée d’exécution du projet : 12 mois
  • réciprocité entre les territoires
  • dimension d'évaluation des impacts
  • égalité femmes-hommes
  • implication de la jeunesse
  • participation des entreprises locales
  • priorité aux collectivités membres d’un réseau régional multi-acteurs (RRMA)

Dotation 

. Apport de la partie française
Le cofinancement accordé par la DAECT peut aller jusqu’à 50 % du montant du projet.
Les dépenses de valorisation des collectivités territoriales françaises, notamment les salaires des cadres territoriaux des CTF, ne pourront pas dépasser 50 % de leur contribution.
 
. Apport de la partie tunisienne
La ou les collectivités tunisiennes participeront dans la mesure de leurs possibilités. Cet apport est, en outre, un gage d’appropriation et d’efficacité de l’aide.
Une participation significative de la collectivité étrangère partenaire devra être recherchée ainsi qu’un soutien des autorités de l’Etat partenaire ou du secteur privé lorsque cela est possible.
 
Possibilité de complément avec la "FICOL" de l'AFD.
 

Calendrier

  • Ouverture : le 21 janvier 2021
  • Date limite de candidature : 28 mai 2021
     

En savoir plus

Date limite : 
Vendredi, 28 Mai, 2021
Thème: 
Coopération décentralisée
Date de mise à jour : Mercredi, 17 Février, 2021