AVSF | Coordinateur.trcie National.e Adjoint.e- Haïti

Version imprimableVersion imprimable
Coordinateur.trcie National.e Adjoint.e- Haïti
AVSF
Date de l'offre: 
21/05/2019 - 02/06/2019
Poste basé à: 
PORT AU PRINCE - HAITI
Description de la mission: 

Pour appuyer la coordination de ses actions en Haïti, AVSF recherche un.e coordinateur.trice adjoint.e.

MISSIONS PRINCIPALES
Le/la Coordinateur.trice National.e Adjoint.e assume la Représentation légale et institutionnelle d'AVSF en l’absence du CN. Placé.e sous la responsabilité hiérarchique du Directeur général, et la responsabilité fonctionnelle du Coordinateur National et du Directeur des Opérations, il/elle a pour mission principale d’appuyer le Coordinateur National dans la coordination, la cohérence stratégique et la qualité de la coopération d'AVSF dans le pays considéré.
1.Contribuer à l'élaboration puis la mise en œuvre des stratégies pays pluriannuelles avec les équipes AVSF et les partenaires, en accord avec la politique et les axes de coopération de l’association,
2.Organiser l'appui-suivi méthodologique, technique et administratif aux équipes d’AVSF et des partenaires pour assurer la qualité de certaines actions de coopération en cours, de même que le suivi- évaluation et la capitalisation de ces actions,
3.Contribuer à l’identification, la formulation et mise en œuvre de nouveaux partenariats et programmes de coopération (appels à projets, appels d'offres, prestations de services) conformément aux orientations de l'association et à la stratégie définie ; assurer l'évaluation régulière des partenaires (ex-ante et ex-post),
4.Contribuer à la recherche et négociation de financements publics et privés pour viabiliser les actions engagées et de nouvelles coopérations, 
5.Appuyer le Coordinateur National pour une gestion transparente des ressources financières et logistiques mobilisées, avec le Responsable administratif et financier et en coordination avec le département administratif et financier d’AVSF en France (budgétisation, suivi budgétaire, contrôle, etc.), 
6.Contribuer à la gestion des ressources humaines (personnel national et expatrié) et la gestion prévisionnelle des emplois et compétences pour le personnel national en particulier de certains projets,
7.Contribuer au suivi des engagements d’AVSF dans le cadre des conventions souscrites par l'association avec les autorités nationales, régionales et tous les partenaires techniques et financiers (reporting technique et financier, etc.) et sous-délégation du Coordinateur National représenter l’association vis-à-vis des tiers. 

ELÉMENTS DE CONTEXTE
AVSF a démarré ses activités en Haïti en 1992 et a développé ses collaborations avec des partenaires haïtiens pour consolider l'agriculture paysanne initialement dans les secteurs de l’élevage et de l’irrigation. Les objectifs de la coopération d’AVSF aujourd’hui en Haïti sont (a) de consolider des agricultures paysannes performantes, durables et résilientes et (b) de renforcer une société civile active pour la souveraineté alimentaire et le développement économique de territoires ruraux équitable pour tous.
Haïti représente aujourd’hui le 2ème pôle de coopération de l'association en termes d'investissement financier annuel (parmi 20 pays de coopération), avec un budget prévisionnel de 3 millions d’euros en 2019. AVSF met actuellement en œuvre en Haïti 7 projets de coopération dans 4 départements, et qui impliquent plus de 13 partenaires locaux. AVSF s’appuie sur une équipe de 20 personnes repartie entre Port-au-Prince et 2 bureaux déconcentrés en Grande Anse et dans le Sud. Les compétences internes d’AVSF en Haïti, en lien avec les projets actuels, couvrent les domaines suivants :
-Valorisation des productions locales et structuration des filières en respectant les principes d’intensification agroécologique et de protection de l’environnement. Le système agroforestier à base de café ou de cacao est au cœur de plusieurs projets.
-La gestion sociale de l’eau dans les périmètres irrigués
-Les méthodologies de vulgarisation, formation et recherche-développement
AVSF souhaite également à court terme (dans le cadre d’un projet en démarrage), renforcer ses compétences internes sur l’égalité femme-homme et la place des jeunes dans l’agriculture familiale.

CONDITIONS DE VIE
Poste basé à Port au Prince – capitale d’Haïti : ville de deux millions d’habitants bénéficiant d’un climat tropical. On y trouve les différents services élémentaires (éducation, santé, sorties culturelles…) et des possibilités de loisirs (plage, montagne) existent à proximité de la capitale. La zone urbaine étant très dense, les déplacements ne sont pas toujours très pratiques, ni les transports en commun.
Prévoir des déplacements fréquents dans les zones rurales d’Haïti (au moins 60 jours par an) et 10 à 20 jours annuels de déplacements pour mission hors Haïti.
Sécurité : le climat politique instable peut être l’occasion de tensions entrainant la paralysie du pays pendant plusieurs jours, comme observé récemment cette année. Cependant, les habitants ne sont pas en danger s’ils respectent les consignes de sécurité et ne se mêlent pas aux troubles.

PROFIL DU CN
De formation supérieure en agronomie, agroéconomie, médecine vétérinaire, économie rurale, management, sciences politiques ou économiques avec une spécialisation en coopération internationale et/ou développement durable.
Le/la coordinateur/trice adjoint.e aura une expérience confirmée de 5 ans minimum dans un poste de coordination de programme ou coordination adjointe au sein d’une ONG ou d'une institution similaire ou bien de coordination d’une ONG plus petite, et dans le domaine du développement rural et local.
Le/la candidat.e fera preuve d'aptitude au travail d’équipe et de terrain. Il/elle aura de solides capacités d’analyse et synthèse, de fortes qualités relationnelles, rédactionnelles, de même qu'une forte capacité personnelle d'autonomie et d'adaptation à travailler dans des conditions locales difficiles. Il (elle) aura le permis de conduire.

Compétences et expériences requises :
•Expérience en coordination et gestion de programmes & maîtrise de la gestion du cycle de projet ;
•Compétences confirmées dans au moins une des trois thématiques suivantes : agroécologie, agroforesterie & gestion sociale des ressources naturelles ; renforcement d’organisations de producteurs et structuration de filières; élevage et santé animale ;
•Compétences en méthodes d’appui-conseil aux producteurs ;
•Compétences en suivi-évaluation et capitalisation d’expériences ;
•Expérience confirmée en gestion de ressources humaines ;
•Expérience confirmée en formulation de projets et programmes de développement agricole et rural en réponse à des appels à projets et appels d'offres ; connaissance des principaux bailleurs de fonds et aptitude à la négociation
•Langues : français courant obligatoire (bonne maîtrise de l’anglais et connaissance du créole appréciées).
•Maîtrise de l’outil informatique indispensable.
•Une expérience préalable en Haïti serait appréciée.
Les candidat.e.s intéressé.e.s’adresseront leur candidature (lettre de motivation + CV), avec la référence « CN Adjoint Haïti », avant l

Durée du contrat: 
1 an renouvelable
Salaire / Indemnité: 
Pour expatrié.e de droit français : selon grille à titre indicatif de 2 700 € à 3 000 € + indemnité logement à Port au Prince de 275 € + indemnité familiale pour enfants selon l’âge
Comment postuler (documents à envoyer): 
Les candidat.e.s intéressé.e.s’adresseront leur candidature (lettre de motivation + CV), avec la référence « CN Adjoint Haïti », avant le 2 Juin 2019 à : Email : recrut@avsf.org
Email de la personne à contacter: 
recrut@avsf.org