Enjeux et pratiques des nouvelles coalitions d’acteurs : pouvoirs publics, associations et entreprises

Version imprimableVersion imprimable

 

Une journée d’étude a été organisée le 16 janvier 2015 à Lyon par le Groupe initiatives et le CIEDEL

La remise récente de rapports questionnant l’efficacité, les modalités et les mécanismes de financement de l’aide internationale dénote une recomposition évidente du paysage de la coopération internationale (Faber-Naidoo, Védrine, Kharas, Latek etc.). Celle-ci est notamment marquée par une attention accrue apportée à de nouveaux types de collaboration triangulaires, ou "coalitions d’acteurs", associant pouvoirs publics, associations et secteur privé marchand au bénéfice d’une "croissance inclusive et durable".  

Ces propositions suscitent toutefois de vifs débats au sein de la société civile et plus particulièrement du côté des ONG qui constatent parallèlement une baisse sensible de l’aide publique française au développement.

Si les "coalitions d’acteurs" peuvent apporter des éléments de réponse au financement du développement, les formes, les modalités de mise en œuvre et les enjeux qu’ils servent doivent toutefois être questionnés à la lumière de nos pratiques. C'est dans cette perspective que le Groupe initiatives a organisé la journée d’étude "enjeux et pratiques des nouvelles coalitions d’acteurs" pour mettre en discussion les nécessaires évolutions de la coopération au développement.

Type de document: