FISONG 2020 - Éducation et insertion : « Réinsertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques des villes d'Afrique de l'Ouest, de Madagascar et d'Haïti »

Version imprimableVersion imprimable

Dans le cadre de la Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG (FISONG), l’Agence française de Développement (AFD) se propose de subventionner des ONG pour la réalisation de projets de terrain innovants selon un cadre défini. 

Le présent appel concerne la thématique Éducation et insertion

(voir l'appel à projets complet)

Objet de cet appel à propositions

Le présent appel à propositions vise à mettre en œuvre des opérations innovantes visant à renforcer la réinsertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques des villes d’Afrique de l’Ouest, de Madagascar et d’Haïti. Il est doté d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros. 

La finalité de la FISONG « Réinsertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques des villes d’Afrique de l’Ouest, de Madagascar et d’Haïti » est d’appuyer la mise en œuvre de pratiques innovantes visant à améliorer la situation des jeunes déscolarisés, en particulier des plus fragiles, issus des quartiers périphériques des zones d’intervention. 
 
A travers cette FISONG, l’AFD recherche les articulations possibles entre les interventions en cours et les actions des ONG, en amont, pendant ou en aval de ses projets. A terme, il s’agira donc de tirer les leçons des approches proposées par les ONG pour des actions ultérieures, tant de l’AFD que des pays cibles ou autres pays.
 
Pour quel type de projets? 
 
3.2.1. PERIMETRE THEMATIQUE
Plus spécifiquement, il s’agira de financer des projets innovants qui répondront aux enjeux suivants :
  • Accompagner la croissance économique de chacune de ces régions par la lutte contre leurs vulnérabilités dont le décrochage scolaire pour les jeunes issus des quartiers périphériques.
  • Miser sur la croissance de l’urbanisation comme facteur d’inclusion pour les jeunes déscolarisés à travers les opportunités d’emploi générés notamment l’amélioration des services de base (distribution et gestion de l’eau /déchets / accès à l’énergie / aux réseaux / transports / développement des services sociaux / proximité du monde économique / multiplicité des offres d’emploi, de services) (ex : nouvelle ville de Diamniadio et nouveau pôle urbain de Dakar intégrant Thiès et Mbour au Sénégal).
  • Relever le défi de la lutte contre la déscolarisation en Afrique de l’Ouest, à Madagascar et Haïti pour permettre l’acquisition de compétences de base, y compris sociales et citoyennes pour tous.  
  • Intensifier la collaboration des secteurs privés et publics pour développer le système d’enseignement depuis l’éducation de base jusqu’à la professionnalisation puis l’insertion.
  • Favoriser les dynamiques intergénérationnelles, propres à modifier les grands équilibres de pouvoirs, les imaginaires liés à l’âge et à rééquilibrer l’accès des jeunes déscolarisés aux sphères de représentation et de décisions les concernant.
  • Miser sur la transformation numérique et la mobilisation en réseaux pour accompagner la transformation de la situation des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques.
  • Accentuer l’effort sur les publics les plus fragiles, en particulier les femmes déscolarisées ainsi que les autres populations subissant une discrimination spécifique (handicap, orientation sexuelle …) des quartiers périphériques par des projets adaptés à leur situation. 
  • Favoriser l’engagement bénévole ou autres initiatives entrepreneuriales et/ou citoyennes en réponse à des enjeux sociaux / sanitaires qui participeraient à l’insertion citoyenne voire économique des jeunes ;
  • Afrique de l’Ouest : renforcement des synergies entre pays voisins pour favoriser l’insertion économique, sociale et citoyenne des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques.
 
 
3.2.2. PERIMETRE GEOGRAPHIQUE
Les projets proposés concerneront les zones et pays suivants : Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone, Togo), Madagascar et Haïti.
Les approches sur deux pays (maximum), positionnées sur les zones frontalières dans une logique de partage d'expérience et de cohérence des bassins de population, sont acceptées. Les interventions dans des zones où les conditions sécuritaires sont volatiles sont possibles, mais les propositions devront démontrer la prise en compte d’approches adaptées en zone de crise et conflit par l'ONG (ex : approches « Ne pas nuire »), la maîtrise des questions de sécurité et les mesures de mitigation sur les impacts attendus du projet. 
 
 
3.2.3. DUREE DES PROJETS
La durée d’un projet FISONG est comprise entre trois et cinq ans, d’autres durées peuvent être proposées sans toutefois pouvoir excéder cinq ans. 
 
3.2.4. BENEFICIAIRES
Les bénéficiaires directs seront :
  • Jeunes, en particulier les jeunes déscolarisés ; les publics concernés seront en priorité des jeunes de 15 à 30 ans
  • Issus de territoires urbains défavorisés ou zones périphériques (capitales ou villes secondaires)
  • Les publics peu sensibles ou ciblés au regard des dispositifs actuellement en cours.
  • Les publics fragiles et en particulier les femmes déscolarisées des quartiers périphériques ainsi que les autres populations subissant une discrimination spécifique (handicap, orientation sexuelle …).
3.2.5. APPROCHE GENRE
 
3.2.6. MODES D’INTERVENTION TRANSVERSAUX 
Les ONG devront respecter les principes d’action suivants :
  • Concertation en amont et au cours de la mise en œuvre du projet, pour veiller à l’appropriation par les populations d’une part et les acteurs, locaux et nationaux, d’autre part. Les jeunes devront être considérés comme des acteurs à part entière du projet ;
  • Privilégier autant que possible une logique de renforcement qualitatif de l'existant plutôt que de la création de nouveaux dispositifs ;
  • Contribution aux politiques publiques en cours ou en préparation ;
  • Renforcement des acteurs institutionnels et accompagnement des autorités locales.
     

cette liste est non exhaustive, vous reporter au règlement complet pour plus de précisions

Critères d'admissibilité

  • La Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG vise à financer des projets de développement innovants portés par des ONG françaises, internationales ou étrangères correspondant aux différentes clauses de l'appel
  • Le partenariat entre ONG internationale ou française et ONG locale(s) est fortement recommandée et constitue un critère d’analyse des propositions. 
  • Chaque ONG ne peut - seule ou en groupement - soumettre qu’une seule proposition.

Pour quelle dotation? 

L'enveloppe globale de cette FISONG est de 2,5millions €
2.1 Dans le cadre de la FISONG, l’AFD se propose de contribuer au financement des dépenses nécessaires à la réalisation de projets conçus et définis par les ONG d’une durée moyenne de 3 à 5 ans. 
2.2 Le concours de l’AFD ne peut financer plus de 90% maximum du budget total TTC du projet. Sont par ailleurs inéligibles au financement FISONG : 
  • 1. des dépenses non directement liées au projet,
  • 2. les prestations  effectuées dans le cadre d’une intervention en qualité d’opérateurs dans d’autres projets financés par l’AFD en cours d’instruction ou d’exécution,
  • 3. des dépenses pour lesquels un financement a initialement été accordé par un autre bailleur,
  • 4. des nouvelles tranches de financement pour un projet soutenu par une précédente FISONG.
2.3 En  cas de sélection du projet, le financement des opérations fera l’objet d’avances comme suit : 30% d’avance à la signature de la convention de financement, 60% d’avance après la remise d’un rapport d’audit financier et d’un compte-rendu d’exécution sur la première partie de l’opération, et une tranche de 10% à la remise de l’audit final et du rapport d’exécution final.
 
 
 
Calendrier et comité de sélection

21 avril 2020

Publication appel à propositions

12 mai 2020   

Date limite de réception des questions relatives à l’appel à propositions

26 mai 2020

Publication sur le site de l’afd des réponses aux questions des ong

07 juillet 2020

Réception des offres

23 juillet 2020

Tenue de la commission de sélection

Début septembre 2020

Formation genre pour les ONG sélectionnées

Novembre 2020

Octroi des projets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment candidater? 

Les propositions complètes, note-projet et dossier administratif en version électronique, devront être réceptionnées au plus tard le 07/07/2020 à midi (heure de Paris) à l’adresse suivante :  fisong@afd.fr 
 
Les documents doivent être au format pdf et la taille maximum de l’envoi (message et document(s) attaché(s)) est limitée à 8 Mo. L’objet du mail doit être : FISONG 2020_Education et Insertion_[nom de l’OSC]
 
La version papier de la proposition complète peut être envoyée (non obligatoire) à l’adresse suivante :
Agence Française de Développement
Mme Caroline JOLLY
DOE/SOC/EDU
5, rue Roland Barthes
75598 PARIS cedex 12
 
 
 
 
Plus d'informations 

 

 

Date limite : 
Mardi, 7 Juillet, 2020
Thème: 
Education
Genre
Date de mise à jour : Jeudi, 14 Mai, 2020