Fonds franco-québecois pour la coopération décentralisée 2023-2024

Version imprimableVersion imprimable

Le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD) s’inscrit dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) sous la responsabilité du Ministère des relations internationales et de la francophonie (MRIF) et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), représenté par le Consulat général de France (CGF) à Québec et la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) à Paris.

Créé en 2005 pour donner suite à la volonté des Premiers ministres de la France et du Québec d’encourager le développement et le rayonnement des collectivités territoriales en France et au Québec, le FFQCD soutient des projets de coopération décentralisée novateurs d’intérêt commun.

Géré dans un esprit de parité par le MEAE et le MRIF, le FFQCD a permis de soutenir 34 projets lors de la dernière biennie (2021-2022), pour un montant d’environ 210 000 € et 350.000 $ CA par année. Les projets étaient liés au rayonnement culturel des territoires, à l’économie sociale et solidaire, au développement durable, à la gestion ou la sortie de crise (COVID-19) ainsi qu’à l’innovation et au développement économique. [Texte original]

Pour qui ?

Le fond franco-québecois doit associer :  

  • Du côté québécois, une ou plusieurs institutions, organismes, entités locales, municipales ou régionales ;
  • Du côté français, une ou plusieurs collectivités territoriales (région, département, métropole, intercommunalité, commune) qui peuvent seules présenter une candidature, ou en y associant des établissements publics, des associations ou des entreprises.

Pour quel type de projet ?

Les projets doivent être en réciprocité entre les deux pays. Avec pour ambition de s’inscrire pleinement dans l’Année franco-québécoise de l’innovation de 2023, le 12e appel à projets du FFQCD (biennie 2023-2024) souhaite recueillir des projets sur les thèmes suivants :

  • Développement économique et attractivité des territoires
  • Transition écologique et mobilité intelligente
  • Inclusion numérique
  • Rayonnement culturel et francophonie
  • Sports

Sont privilégiés les projets au service de la jeunesse, de l’égalité femme-homme et/ou intégrant le numérique 

 

Pour quelle dotation ?

Il s'agit d'un cofinancement de la part des deux ministères.  Pour la partie québécoise le financement ne devra pas excéder 50% du montant total du projet. Il en est de même pour la partie francaise qui doit contribuer au minimum à hauteur de 10% du budget du projet. 

Calendrier et modalités de participation 

  • Date limite de dépot des candidatures : 28 décembre 2022 23h59

En ce qui concerne les collectivités françaises, il faut faire sa demande en ligne sur le site du CNCD. Vous pouvez vous référer au guide d'aide à la candidature disponible dans les Ressources. 

Les lauréats seront avisés par courrier de la suite donnée à leur projet. 

En savoir plus

Contact (mail)

Ressources

Date limite : 
Mercredi, 28 Décembre, 2022
Thème: 
Coopération décentralisée
Culture
Date de mise à jour : Vendredi, 09 Septembre, 2022