Francophonie : la presse en première ligne

Version imprimableVersion imprimable

colloque organisé par Reporters solidaires
les 18 et 19 octobre à Lyon

medias-afrique-francophone-reporters-solidaires-2017-octobreDans le cadre de l’appel à projets "Synergies francophones 2017",
l’association Reporters solidaires avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et en collaboration avec RESACOOP
organise le colloque : 
 
Francophonie : la presse en première ligne
Le rôle des médias et des écoles dans la promotion de la langue française en Afrique francophone
 
medias-afrique-francophone-reporters-solidaires-2017-octobreà l'Université catholique de Lyon - 10 place des Archives, Lyon 02
Amphithéâtre Alain-Mérieux
 
"Dans les décombres du colonialisme, nous avons trouvé un outil merveilleux : la langue française" - Léopold Sédar Senghor, 1970
 
Près d’un demi-siècle plus tard, qu’est devenu cet outil ?
Depuis les Indépendances, le français s’est imposé en Afrique de l’Ouest. Il est utilisé par 120 millions d’habitants dans trente-et-un pays tandis que le secteur économique des médias est en plein essor. Au-delà des frontières administratives, souvent artificielles, la langue française permet la constitution d’une communauté culturelle et d’intérêts dont les médias sont, avec l’école, les premiers vecteurs. Cet emploi du français suscite nombre d’interrogations :
  • Quelle place le français occupe-t-il dans les médias en Afrique francophone ?
  • Comment nos consœurs et confrères francophones l’utilisent-ils ?
  • Quels outils la francophonie met-elle à leur disposition ?
  • Quel est le rôle de la langue française dans l’enseignement et dans la promotion économique et sociale ?

En avril 2016, la Lettre de RESACOOP n°85 "Coopération internationale : le regard des journalistes" vous informait de la mise en place d’un master 2 “Techniques de métiers de l’information” à Bobo Dioulasso dans le cadre d'une convention entre l’Université Lumière de Lyon 2 et l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, et en collaboration avec l’association Reporters solidaires composée de journalistes formateurs. 

Sur son site internet Reporters solidaires nous informe sur la première promotion du Master 2 "Techniques des métiers de l'information" de l'Institut des médias de l'Université Nazi Boni - nouveau nom de l'Université polytechnique de Bobo-Dioulasso- qui a terminé son premier semestre de cours. 
Pour en savoir plus sur ce diplôme destiné aux journalistes du Burkina Faso
 
Entrée gratuite
 
 
Reporters solidaires est une association de journalistes français et africains engagés bénévolement dans l’aide à la formation de leurs jeunes consœurs et confrères en Afrique francophone. Elle mène des actions en Guinée, au Mali et au Burkina Faso et a participé à la création de l’Institut des Médias de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) en partenariat avec l’Institut de la Communication (ICOM) de l’Université Lumière-Lyon 2.
 
Programme
 
Mercredi 18 octobre : les médias et le français
 
8h30 Accueil et Présentation du colloque. Le réseau francophone Reporters solidaires et ses associations partenaires : Abdoulaye Ouattara (RFI et Ouaga FM-Burkina Faso), Moussa Sanon (RTB2-Burkina Faso), Chérif Hammady Bah (Guinée), Almahadi Touré (L’Essor et l’AMAP- Mali), Christine Cognat (RS) Le grand témoin : Mohamed Amara (sociologue, centre Max Weber-Université Lumière Lyon 2)
 
I : Le contexte géographique, historique et politique présenté par Christine Cognat (RS)
9h30 Les Indépendances en Afrique de l’Ouest, la montée en puissance des médias, rôle des médias dans la prévention des conflits et l’apport de la francophonie : Koureissy Condé (African Crisis Group-Guinée), Bangaly Camara (Institut supérieur de l’Information et de la Communication-Guinée), Charlène Ongotha (Université Jean-Moulin Lyon 3)
 
II : Le français et les langues nationales/locales : table ronde animée par Dana Popescu (ICOM-Lyon 2)
11h La place des langues dans les médias en Afrique, la perception du français par les journalistes francophones : Abdoulaye Ouattara (RFI et Ouaga FM-Burkina Faso), Yvan Amar (RFI-France), Ivan Kabacoff (TV5Monde), Pierre Lépidi (Le Monde Afrique), Moussa Sanon (RTB2-Burkina Faso), Hammady Chérif Bah (Guinée), Almahadi Touré (L’Essor et l’AMAP-Mali)
14h30 Projection du film La Caravane des Dix mots
 
III : Ressources francophones et médias : table ronde animée par Hammady Chérif Bah (Guinée)
15h Christine Cognat (RS pour l’Institut français de Bobo-Dioulasso-Burkina Faso), Maurice Nahory (Les Alliances françaises), Evelyne Pâquier (TV5 Monde) François Aubriot (Professionnels du libre et open source software-PLOSS-RA), Line Kleinebreil (Université numérique francophone mondiale)
17h Performance poétique : slameurs de la compagnie UnDeuxGround
 
Jeudi 19 octobre : l’enseignement du français
 
8h30 Accueil
 
I : L’enseignement en Afrique francophone présenté par Oumar Ba (GREF)
9h Elisabeth Merlin (français langue étrangère, français langue seconde et français sur objectifs- Groupement des éducateurs sans frontières- GREF), Liliane Deloche (La Maison des enfants du Bénin-GREF), Renée Midol (La Main à la Pâte, de Vaulx-en-Velin au Sénégal-GREF), Basile Darga (Res Publica), Xavier Alphaize (Universitaires sans frontières), Chantal Parpette (le français lié aux métiers-Lyon 2)
 
II : Le français, source de promotion économique et sociale, source de fracture sociale : débats animés par Oumar Ba (GREF)
11h30 Renée Midol (GREF), Koureissy Condé (African Crisis Group, Université de Sonfonia-Guinée), Aboubacar Toguyéni (Université Nazi Boni-Burkina Faso), Basile Darga (Res Publica)
 
III: Les instituts de formation aux métiers de l’information présentés par Francis Viailly (RS)
14h30 Bangaly Camara (Institut supérieur de l’Information et de la Communication- Guinée)
Aboubacar Toguyéni (Institut des médias de l’Université Nazi Boni-Burkina Faso), Dana Popescu (Master 2 en Journalisme international numérique (JIN) à l’Institut de la Communication-Université Lumière-Lyon 2)
 
IV : Promotion du journalisme francophone présentée par Christine Cognat (RS)
15h30 Jean Kouchner (Union de la presse internationale francophone-Paris), Jean-Claude Mairal (Les rencontres francophones jeunes reporters-Vichy), Louisette Gouverne (Prix Ecoreportages-Club de la presse Drôme-Ardèche)
17h Le regard du grand témoin : Mohamed Amara
17h30 Conclusion et remerciements

 

validité de l'information : 
Jeudi, 19 Octobre, 2017