La chose publique

Adresse: 41 rue Burdeau

69001 Lyon
Tél.:
06 81 61 50 30
Site Internet:
Zone:
Maghreb
Pays:
TUNISIE
Domaines d'action:
Autre, Culture, Education à la citoyenneté internationale
Résumé du projet:
Ce conte du citoyen, qui cherche à ennoblir la geste politique - en rappelant que les humains, de tout temps, ont pratiqué l'assemblage - est aussi un merveilleux outil pour questionner la démocratie. Il invite au dialogue, à la participation, à retrouver le statut de citoyen et à ranger les couteaux. L'auteur a écrit cette histoire pour la jeunesse et...lecteurs de tous âges. Nous avons le désir que ce texte (accompagné de débats et rencontres), soit de plus en plus lu, représenté, transposé dans des écoles, des universités, théâtres... aussi bien en France qu'en Tunisie. 
 
De Philippe DUJARDIN, politologue
Traduction (dialecte tunisien), Majd MASTOURA, artiste
Kmar BENDANA, historienne (Manouba, Tunis)
Françoise COUPAT, metteur en scène (Cie La Chrysalide à Lyon, coordinatrice, Les Plateaux France-Tunisie)
Des acteurs professionnels, Tunisiens et Français.
 
Objectifs :
- Initiation à la politique - découvrir des fondamentaux de la démocratie
- Préparation au processus électoral - être représenté par sa voix
- Partage des savoirs  - Les chercheurs-citoyens vont à la rencontre des citoyens
- Apprentissage des langues (français, arabe) par la médiation du théâtre  
 
Dispositif Théatre :
- Le spectacle La Chose publique est donné par la troupe itinérante - mise en scène FRANÇOISE COUPAT avec YOSRA AMOURI, CHAÏMA BELHADJ, FATEN CHROUDI, MAJD MASTOURA, ÉMILIE LECLUSE, d'autres....    
- Un débat suit le spectacle avec une personnalité, historien(ne), élu(e), avocat(e), un(e) syndicaliste, chercheur(e), artiste...selon le lieu où l'on se trouve, selon le public, selon l'Association ou l'Organisme invitant.
 
Plus d'informations sur http://lesplateaux.jimdo.com/
 
Informations complémentaires:

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une Coopération avec la Tunisie, et plus particulièrement avec l'Université La Manouba.