Les journées de l'économie 2022

Version imprimableVersion imprimable

Journées thématiques - Lyon 

du 15 au 17 novembre 2022

Pour leur 15 ans les Journées de l'Économie reviennent autour du thème "Birfurcation des économies, quel futur ?". Un moment de recontres et d'échanges qui vous donne les clés pour mieux comprendre le monde qui vous entoure. Les conférences ont lieu en présentiel à Lyon et/ou en ligne. L'édition est ouverte à tous, avec la possibilité pour les professeurs et leurs étudiants de participer à des évènements qui leur sont dédiés. Un concours est également organisé pour donner la possibilité aux jeunes de donner leur avis sur des questions d'économie.

En savoir plus

Au programme

  • ESG / RSE: Mode ou réalité ? - le 15 novembre 2022 de 17h à 18h30 - en ligne

"Toutes les entreprises françaises cotées doivent préciser leur “Responsabilité Sociétale d’Entreprise” (RSE). Pas une société qui ne brandit les 3 lettres ESG pour “Environnement, Social et Gouvernance” au service des “Objectifs de Développement Durable”. “Raison d’être” et profitabilité sont-ils concurrents ou compatibles et cette démarche multi-facettes est-elle une mode ou une réalité ancrée sur des engagements, de la traçabilité, des indicateurs de performance et de la transparence, etc. ? Pour en débattre cette table ronde réunira cinq acteurs du secteur privé, public et associatif aux expériences contrastées."

  • Peut-on mesurer le vert ? - le 16 novembre de 9 h à 10h30 - Université Catholique de Lyon
  • Comment lutter contre les fake news ? - le 16 novembre de 9h à 10h30 - en ligne

"Précieux relais de l'information, internet et les réseaux sociaux sont minés par les rumeurs, manipulation des faits, mensonges partisans, complotismes en tous genres. La Covid, les élections américaine, allemande ou française et, bien sur, la guerre en Ukraine, ont donné une nouvelle dimension internationale à ce lent poison des démocraties. Elle confirme l'urgence de promouvoir la qualité de l'information et la formation d'un esprit critique nécessaire à un débat public fondé sur des bases sérieuses. Comment faire face à ce défi français et international qu'il soit économique, social ou politique. Des avancées ont eu lieu, notamment au sein de l'Union européenne, avec le "Digital Service Act" (DSA) destiné à mieux lutter contre la désinformation et mettre fin aux abus de pouvoir de géants du numérique américains ou chinois. Une longue marche dans laquelle se sont lancés des médias pour créer des contre-feux et décodages sur le "vrai du faux", des enseignants mais aussi des régulateurs. Entre encadrement et liberté d'expression, où situer le curseur? "

  • Sanctionner l’économie d’un pays: une solution? - le 16 novembre de 9 h à 10h30 - Bourse du Travail

"L’idée d’utiliser des instruments économiques pour influencer les objectifs politiques n’est pas nouvelle et remonte à l’Antiquité. Mais c’est à l’issue de la Première guerre mondiale que les sanctions furent codifiées juridiquement dans la Charte de la Société des Nations. Les vainqueurs de la Grande guerre estimaient alors que ces mesures auraient une portée dissuasive et permettraient de garantir la paix sans engagement armé. L’intervention militaire russe en Ukraine et les nombreuses salves de sanctions qui s’en sont suivies de la part des pays occidentaux (États-Unis, Union européenne…) relancent le débat sur le but et l’efficacité des sanctions. À l’aune des différents types de sanctions (commerciales – notamment énergétiques -, financières, bancaires…), nous aborderons plusieurs questions : Quel est l’objectif politique réel des sanctions ? Peuvent-elles être efficaces ou existe-t-il des moyens de contournement dans une économie mondialisée ? Conduisent-elles à un jeu perdant-perdant ? À l’issue des sanctions, combien de temps faut-il pour que les relations internationales retrouvent une certaine normalité ? Quel bilan tirer des précédentes expériences de sanctions (Cuba, Corée du Nord, Iran...) ?"

  • Peut-on sauver le climat par l’innovation? - le 16 novembre de 11h à 12h30 - Bourse du Travail 
  • L’avenir du Brésil dans la mondialisation - le 16 novembre de 14h à 15h30 - en ligne

"La plus grande économie d’Amérique latine a connu de nombreuses phases de développement économique accéléré et de crises profondes. L’objet de cette session est de tirer les leçons des décennies récentes et de se projeter dans l’avenir. L’ouverture à l’international, la discipline budgétaire et la politique de réduction des inégalités ont permis au Brésil, après la longue crise de la dette, de connaître une phase d’expansion remarquable. Cependant l’ouverture internationale s’est aussi traduite par un renforcement du poids des secteurs primaires dans son développement, spécialisation favorable tant que les prix des matières premières sont élevés mais défavorable en cas de baisse. Le développement soutenu de l’agrobusiness pose des problèmes environnementaux majeurs. Qu’en est-il des secteurs industriels ? La stratégie d’intégration régionale a aussi été délaissée. Sur ces différents points quelles sont les politiques qui seront mises en œuvre par la nouvelle administration ? "

  • La montée des soft skills - le 16 novembre de 14h à 15h30 - Université Catholique de Lyon

"Quels sont les facteurs individuels, organisationnels et institutionnels qui jouent un rôle crucial dans la capacité à innover dans les organisations privées et publiques ? En particulier, sera débattu le rôle des « softs skills », soit les compétences transversales et relationnelles à l’échelle des individus et des environnements de travail. Un aspect potentiellement important est également le type de management de l’innovation dans les différentes organisations."

  • Comment aller vers la frugalité ? - le 17 novembre de 11h à 12h30 - Université Lyon 3
  • Améliorer le recyclage des déchets ménagers - le 17 novembre de 13h30 à 15h - Université Catholique de Lyon

"L’enjeu de recycler les matières premières y compris dans la poubelle non triée est essentiel pour la transition écologique. Améliorer fortement les performances de la France de ce point de vue peut être un facteur clé pour renforcer la base productive en France, préserver la biodiversité et réduire notre empreinte carbone."

  • Mieux mener les changements sociétaux - le 17 novembre de 14h à 15h30 - Bourse du Travail

"Les politiques publiques ont vocation à accompagner les transformations structurelles de la société, réaliser leur potentiel pour un bien-être accru et durable et s'assurer que les coûts comme les bénéfices du changement soient équitablement partagés par l'ensemble des citoyens. Mais comment agir efficacement quand ces leviers eux-mêmes sont contestés ? Dans ce contexte, la question de l’acceptabilité publique prend une importance accrue et l’enjeu pour les décideurs publics, ainsi que pour les experts qui les conseillent, ne consiste plus seulement à développer des réformes qui sont bonnes sur le plan technique mais aussi qui font sens pour le citoyen et sont à même de recueillir le soutien nécessaire à leur mise en œuvre. Cet enjeu n’est nulle part plus présent et plus urgent peut-être que dans le cadre de la Transition Ecologique. Réussir cette transition implique que l’on articule efficacité économique, impact environnemental et équité sociale. Cependant un écart encore significatif reste à combler entre les politiques que les citoyens sont prêts à soutenir et celles qui sont nécessaires pour atteindre nos objectifs en matière de réduction des émissions de CO2. En 2019, la Finlande et la Suède étaient les seuls pays de l’Union Européenne dans lesquels une majorité de la population soutenait la taxation des énergies fossiles et la tarification du CO2. Dans de nombreux pays, dont la France, moins de 30% de la population soutenait ces mesures. Les méthodes expérimentales et les approches comportementales ouvrent de nouvelles perspectives pour mieux prendre en compte les attentes des citoyens vis-à-vis des politiques publiques. Cette session s’interrogera sur l’apport de ces données nouvelles et leurs implications pour la manière de mener des réformes. Elle fera le point sur les recherches récentes concernant les perceptions et attitudes par rapport aux politiques environnementales et sociales. Dans ce cadre, elle abordera la question de la mesure de l’acceptabilité publique et les indicateurs qui peuvent permettre de la cerner. Au-delà des enjeux de communication stratégique et du « faire accepter », la session cherchera à savoir si la prise en compte de l’acceptabilité doit amener à modifier le contenu des réformes et la manière de les mettre en œuvre."

  • État, marché...et aussi la société civile - le 17 novembre de 16h à 18h - Bourse du Travail

Découvrir le programme complet

Informations pratiques

Où ? à dfférents endroits de Lyon (voir les lieux des conférences) et en ligne

Quand ? du 15 au 17 novembre 2022

Évènement gratuit et ouvert à tous. 

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire pour participer aux conférences en ligne 

En savoir plus 

validité de l'information : 
Vendredi, 18 Novembre, 2022