Mindchangers - Foire aux questions 2021

Version imprimableVersion imprimable

Afin de faciliter le montage de leurs dossiers de candidature aux structures souhaitant participer à l'appel à projets Mindchangers, l'équipe de RESACOOP recense sur la présente page les questions les plus fréquemment posées. 

Si toutefois vous ne trouviez pas de réponse à vos interrogations dans la présente Foire aux questions, vous pouvez contacter notre équipe par courriel à l'adresse mindchangers@resacoop.org.

 

Sommaire

Est-il possible de déposer un projet si l’on a déjà été soutenu par le projet Frame, Voice, Report ?

Oui, sans problème. Afin d’assurer un accès le plus large possible aux financements européens, il est simplement demandé aux candidats ne pas être soutenus par ailleurs par un autre projet financé par la Commission européenne dans le cadre de l’appel à projets DEAR 2018 dont relève Mindchangers.

L’appui d’autres sources de financement est-il possible ?

Naturellement. Ne pas oublier toutefois que l’appel à projets vise à soutenir prioritairement des initiatives qui ne pourraient voir le jour sans lui, d’où un taux de financement significatif (90%).

Peut-on candidater aux deux appels à projets Mindchangers ?

Peut-on être lauréat d'un projet et partenaire sur un autre projet en même temps ?

Ce qu’il faut retenir : on ne peut être soutenu qu’une fois dans le cadre de Mindchangers.
On peut donc par exemple candidater au premier appel à projets, et dans le cas d’une réponse négative, solliciter à nouveau un soutien dans le cadre du second appel à projets. On peut aussi participer à plusieurs projets, mais cela implique d’être chef de file ou co-demandeur dans un seul projet, et partenaire associé dans les autres projets.
Tout ceci en se rappelant que le statut de partenaire associé ne permet pas de bénéficier des financements européens : ceux-ci sont réservés aux seuls chefs de file et co-demandeurs.

Retour en haut

Est-il possible d’intervenir auprès des scolaires ?

Oui, à deux conditions:
  • mobiliser principalement des jeunes de 15 ans et plus ;
  • dans le cadre d’activités réalisées en dehors des temps scolaires : en effet le projet Mindchangers entend faire émerger des initiatives et dynamiques d’engagement relevant de l’éducation non formelle, donc dans un cadre extra-curriculaire. 

Retour en haut

Est-il possible d’avoir des publics cibles en dehors des 15-35 ans ?

2 enjeux sur cette question : 
  • Il faut distinguer les jeunes mobilisés (majoritairement entre 15 et 35 ans) et les publics qu’ils vont sensibiliser (tous âges possibles)
  • Oui, il y a possibilité de mobiliser des jeunes de moins de 15 ans ou de plus de 35 ans dans la mesure où la majorité des jeunes mobilisés appartiennent bien à la tranche d'âge prioritaire.

Quel degré d’identification préalable des jeunes est nécessaire pour le dépôt d’un dossier ?

Plus cette identification sera précise, puis il sera facile pour le comité de sélection de comprendre la logique et la cohérence du projet. L'identification nominale n'est toutefois pas nécessaire. Il peut être utile de préciser, le cas échéant, que les jeunes visés relèvent du public habituel de telle ou telle structure partenaire (centre social, association de quartier, association étudiante, etc.).

Les jeunes mobilisés pour concevoir et mettre en œuvre les activités de sensibilisation doivent-ils avoir un statut particulier ?

Tous les statuts sont possibles (étudiants, services civiques, actifs, sans activité professionnelle…).
Pour les jeunes en formation, il est important de s’assurer que les activités de sensibilisation n’entrent pas dans le cadre formel de leur formation.

Retour en haut

Peut-on prévoir un partenariat/ des actions avec le milieu scolaire/universitaire/les collectivités ?

  • Pour les établissements scolaires/universités : Oui, sous réserve que les activités du projet soient réalisées hors temps scolaire
  • Pour les collectivités : oui, c'est même préconisé ! 

Resacoop peut-il nous aider à nous mettre en relation avec des associations du secteur jeunesse et/ou de l’éducation populaire ? 

Oui en nous contactant sur l'adresse dédiée mindchangers@resacoop.org

L'espace jeunes du site internet de RESACOOP vous donne également accès aux coordonnées des réseaux départementaux jeunesse et solidarité internationale existants
Enfin vous pouvez également identifier d'éventuels partenaires en faisant une recherche sur notre base de données.

Comment une association peut-elle se mettre en lien avec une collectivité ? Pour quel type de partenariat ? 

Il existe de nombreux types de partenariats possibles entre collectivités et associations. Dans le cadre de Mindchangers, cela peut être, par exemple, via la conduite d'actions communes avec les services (jeunesse notamment mais pas exclusivement), les centres sociaux ou toute autre structure parapublique relevant du domaine de compétences de la collectivité. Ce peut être également de la mise à disposition de matériel et/ou de personnel, ou encore l'implication des élus à une ou plusieurs étapes du projet (rencontre avec les jeunes, invtation à participer à un conseil municipal...).
Pour plus d'informations vous pouvez vous rapprocher directement des collectivités avec qui vous souhaiteriez établir un partenariat. 

Vous pouvez aussi identifier d'éventuels partenaires en faisant une recherche sur notre base de données. 

Retour en haut

Comment et par qui les dossiers déposés seront-ils examinés ?

Les candidatures seront examinées par des consultant.e.s indépendant.e.s sélectionné.e.s par appel d’offre. 
Les consultant.e.s évalueront les candidatures sur la base des critères d’évaluation figurant dans le document de présentation de l’appel à projets. 
A partir de leurs notes et recommandations, un comité de sélection, auquel ne participera ni l’équipe technique de RESACOOP ni une/des structure.s candidate.s à l’appel à projets, prendra les décisions finales.

Quelle est la durée de réalisation des projets ? 

Les projets seront mis en œuvre sur une période maximale de 12 mois, à compter du 1er novembre 2021.
 

Y aura-t-il des outils d'évaluation ?

Un dispositif d’évaluation conforme aux recommandations du programme européen DEAR, est actuellement en cours de co-construction entre les partenaires européens du projet Mindchangers. 
Les structures lauréates de l’appel à projets bénéficieront d’un temps de formation aux outils créés.
 

Les critères de sélection des projets sont-ils cumulatifs ?

Oui. Les projets remplissant le plus de critères seront privilégiés. 
Certains critères ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés : 
  • Collaboration avec des journalistes/médias
  •  Implication d’acteurs du « Sud »
  •  Implication de collectivités territoriales
Pour plus de détails, référez-vous au document "critères de sélection"

Retour en haut

Les dépenses et modalités de versement

Quelles sont les dépenses éligibles ?

Vous trouverez la liste des critères d'éligibilité des coûts dans l'annexe de l'appel à projets (pages 2 à 4).

Quelles sont les modalités de versement des subventions ? Les lauréats devront-ils avancer des frais ?

Les subventions seront versées en deux temps :
  • 80% du montant de l’appui au démarrage du projet, à signature de la convention entre lauréat(s) et RESACOOP
  • et le solde en fin de projet après approbation des rapports narratif et financier finaux.

Autre

Comment discuter de mes idées de projet en direct avec RESACOOP ? 

mindchangers@resacoop.org pour toute question ou pour une demande d’accompagnement. NB : en raison des dates de fermeture des locaux de RESACOOP et des congés estivaux, les demandes d'accompagnement doivent être formulées avant le 22 juillet.

Retour en haut

 Sources d'inspiration & outils du projet Frame, Voice, Report !

Les projets lauréats de Frame, Voice, Report ! 

Dans le cadre de Frame, Voice, Report !, RESACOOP a lancé deux appels à projets (en 2018 et 2019) qui ont financé 30 projets, menés par 39 organisations de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour un total de 584 000€ de subventions. 
De belles réalisations ont été produites par les lauréats, n'hésitez pas à vous en inspirer ! 

Frame, Voice, Report ! : Capitaliser les expériences

Pour de capitaliser sur les expériences des lauréats, mais aussi sur celle de RESACOOP pour qui ce type de projet était une première, quelques uns des différents acteurs se sont prêtés au jeu de l'analyse.
Vous retrouverez ainsi ci-dessous des capsules vidéos vous présentant différentes facettes clés d'un projet comme Frame, Voice, Report ! avec pour enjeux la mobilisation et l'engagement des différents publics visés. 

Les outils sur les concepts

     

Autres outils

L'échelle de participation de Roger Hart

Ce schéma inspiré des travaux de Roger Hart, psychologue environnemental anglais, vise à susciter la reflexion sur les différents niveaux de participation des jeunes aux projets conduits.

>>> télécharger le document

Une approche de l’engagement des groupes cibles : la pyramide de l’engagement

Extrait de l’Annexe 2 de « DEAR Projects: Achievement & Impact Report 2018 » (Etude des résultats et de l’impact des projets DEAR lancés en 2018)

Pour consulter le texte complet, consultez les pages 60 à 66 du rapport, disponible ici (en anglais)

 >>> télécharger le document

Les contacts en région pour faire réseau

Retour en haut