« Passeport pour l’ailleurs » : ateliers « en miroir » entre Lyon, Villeurbanne et Qalqilia

Adresse: 14 place des pavillons

69007 Lyon
Tél.:
06 16 50 38 28
Site Internet:
Zone:
Proche et Moyen Orient
Pays:
PALESTINIEN OCCUPÉ, TERRITOIRE
Localisation:
QALQILIA, West Bank
Domaines d'action:
Culture, Education
Résumé du projet:

Projet d’ateliers de philosophie et d’arts prévu pour septembre 2011 jusqu’à juin 2013, avec 150 enfants de cinq écoles du district de Qalqilia, identifiées par le représentant du Ministère de l’Education et de la Culture sur place, Cultural Forum Society.
Ce projet vise en objectif principal à contribuer à un maillage culturel entre Lyon, Villeurbanne et Qalqilia. Par le biais des ateliers Philosoph’art, « en miroir » entre Lyon, Villeurbanne et Qalqilia, un échange philosophique et artistique entre les 300 enfants du projet, - 150 de part et d’autre de la Méditerranée- se construira.
Concrètement, une réflexion commune sera approfondie sur les thématiques de l’ailleurs et de l’imaginaire, à la fois philosophiquement et artistiquement, ce qui permettra de créer un espace commun de communication et de réflexion. Ces échanges se concrétiseront à la fois dans un film-documentaire et sur une plateforme web, qui mettront en relief tant les notions philosophiques abordées que les événements artistiques vécus raccrochés à la vie quotidienne des enfants du projet.
Moyens humains (Territoire Occupé Palestinien): Ces ateliers seront menés en Territoire Occupé palestinien par deux binômes chacun constitué d’un philosophe et d’un artiste, ateliers par ailleurs pilotés par un coordinateur pédagogique dont l’une des tâches essentielles consistera à faire le lien avec l’équipe Philosoph’art en France. Un pôle commun de réflexion pédagogique sur la pratique de la philosophie et de l’art avec les enfants sera mis en place, ce qui permettra en outre d’engager une recherche-action commune autour des nouvelles pratiques et méthodes pédagogiques intégrant l’art et la philosophie à l’éducation.
Moyens matériels (Territoire Occupé Palestinien) : les ateliers se dérouleront soit au sein de Palestinian Red Crescent par la mise à disposition d’un local, soit au sein d’Al-Sharqa School (Qalqilia). Du matériel informatique et vidéo sera indispensable pour pouvoir mettre en place un échange entre les enfants palestiniens et français et avoir de quoi créer à la fois une plate-forme web et un film-documentaire, mais aussi pour avoir un retour pédagogique sur les ateliers. Du matériel artistique et des ouvrages de philosophie ou de pédagogie seront mis à disposition des binômes pour la création de leurs ateliers.
Enfin, le projet inclut des « résonances » événementielles à Lyon (témoignages, représentations théâtrales, expositions photographiques) : notamment au sein du centre multiculturel d’Art Dreams, association lyonnaise réalisant tous les ans des ateliers de théâtre en Cisjordanie et à Nazareth. Différentes manifestations seront également mises en place avec des stagiaires Bioforce qui vont appuyer et proposer, dès octobre 2011 et ce, pendant un an, des activités de sensibilisation à la solidarité internationale.