Projets humanitaires au Burkina Faso

Adresse: Les Rognards

01660 Chaveyriat
Zone:
Afrique subsaharienne
Pays:
BURKINA FASO
Localisation:
Bobo Dioulasso, Tangayé
Domaines d'action:
Education, Action sociale, Energie, Environnement
Résumé du projet:

MISSION 2009/2010: CUISSON SOLAIRE ET THERMOS
En 2009, l’association a fait ouvrir une boite postale pour Tangayé, pour communiquer avec tous les habitants.
Il a été proposé au village l'utilisation de panier thermos pour que le repas préparé le midi reste chaud jusqu’au soir. Ce qui serait un gain de temps et d'énergie très profitable aux femmes.
Ces paniers ont été de suite adoptés par la communauté.
Le système de cuisson solaire ""papillon"" a été retenu pour être présenté au village et nous allons faire former quelques personnes du village à l 'utilisation de cette machine révolutionnaire.
Le reboisement pourra donc être envisagé si les techniques de préparation des repas évoluent un peu (fours à économie de bois, fours solaires, paniers thermos,....)

MISSION 2008: NOUVELLE ANNEE .... NOUVEAU DEPART.....
Objectifs de 2008:
- Suivi des projets mis en place en 2007. Visite au centre DJIGUYA.
- Formation à l'humanitaire au Mali à Tacharane,
- Un mois à Tangayé, petit village reculé du désert du Sahel au Burkina-faso, pour récolter des informations sur les besoins à long terme des villageois.
Il s'en est dégagé un manque de matériel pour certaines associations, et le manque de bois pour tous les habitants qui doivent aller le chercher à plusieurs kilomètres.

MISSION 2007: L'AFRIQUE DANS LA PEAU:
Objectifs de 2007:
- Distribution de vêtements, fournitures scolaires
- Suivi des projets mis en place en 2006,
- Etat des lieux général du centre Djiguya, entretien, achat du matériel nécessaire...

MISSION 2006 : UN TOUR EN AFRIQUE ""RENCONTRE AVEC LES DJIGUYA""
Les jeunes de l’association se sont rendus au centre Djiguya, centre d'accueil et d'hébergement d'enfants à Bobo-Dioulasso. Le centre permet a 400 enfants d'accéder à des formations aux métiers d'artisanat (métallerie, ébénisterie, couture,...) et surtout à la scolarisation. Un premier contact a pu être établi sur place. Les actions menées ont été parfois ponctuelles (distribution de vêtements et de fournitures scolaires récoltés en France), ou plus durables comme la mise en place d'un jardin ou le paiement des frais de scolarité de collégiens à l'extérieur du centre et l'achat de quelques poules.
L’association est en contact toute l’année avec les Djiguya.

Année de début:
2006