Projets hydrauliques

Adresse: Place Albert Rey

73110 Valgelon-La Rochette
Tél.:
04 79 65 38 20
Site Internet:
Zone:
Afrique subsaharienne
Pays:
MALI
Région:
Combe de Savoie/Val Gelon
Localisation:
Cercle et région de Sikasso - Communes de Dembella, Tella, Benkadi, Blendio
Domaines d'action:
Agriculture/Pêche, Eau, assainissement
Résumé du projet:

 

Contexte : Projet de coopération décentralisée entre 5 communes françaises (Pontcharra, La Rochette, Le Cheylas, St Pierre d'Allevard et St Maximin) et 4 communes du Sud Mali (Dembella, Tella, Benkadi, Blendio).

Actions : Appui à la réalisation des projets inscrits dans les plans de développement communaux des 4 communes maliennes partenaires et aide à la mise en place d'une intercommunalité. Accès à l’eau potable (études et réalisations)

 

Entre 1995 et 2005 : réalisation de 6 puits-citerne ;

Depuis 2007 : études géoélectriques de 8 sites de forages. 
Réalisation de 5 forages à pompe manuelle, sur les communes de Benkadi et de Dembella. Sur ces 5 forages, deux ont pu ensuite être transformés en Adduction d’Eau Sommaire, suite à une recherche de partenaires financiers effectué par la commune et par l’ARCADE. 
En décembre 2013 : réhabilitation de 3 forages. Création d'une interface de gestion et les 3 forages sont désormais géré par des comités villageois, qui ont mis en place des cotisations et font suivre leur comptabilité.

Adductions d'Eau Sommaires (AES) : Les forages ayant une capacité de plus de 5m3/h permettent d’envisager la réalisation d’une Adduction d’Eau Simple (AES), afin d’amener l’eau dans chaque quartier du village. L'AES est un réseau d'eau simplifié : un forage, une pompe (souvent à énergie solaire) qui refoule l'eau dans un réservoir surélevé (château d'eau), puis un réseau de tuyaux souterrains qui alimentent des bornes-fontaines dans les différents quartiers. 3 autres AES ont été réalisées dans les communes partenaires du projet. Ces ouvrages appartiennent à la commune, qui en délègue la gestion à un comité villageois.

- Sanitaires :
Etat des lieux dans un des villages par un élu local et un bénévole de l'ARCADE ;
Latrines de démonstration à la base, avec fosse de récupération, les matières servant pour le bio-gaz et la fertilisation des champs ;
Intégration progressive par les populations des techniques proposées (individuelles et collectives) et recherche d'amélioration des techniques ;
Réflexion avec les élus sur l'entretien et la gestion des latrines publiques, qui doivent servir d'exemple pour aller vers une amélioration des latrines privées ;
Latrines de démonstration à la base, avec fosse de récupération, les matières servant pour le bio-gaz et la fertilisation des champs.

- Ecoulement des eaux pluviales et eaux usées :
Quelques villages ont commencé à creuser des tranchées pour l'écoulement des eaux de pluie. D'autres villages essaient d'aménager les écoulements des eaux usées pour limiter les eaux stagnantes ;
Etudes de l'assainissement des marchés de DEMBELLA,  BLENDIO, TELLA et BENKADI ;
Etudes, avec les élus maliens, les entreprises locales et la commission technique de l'ARCADE, des différentes techniques possibles en fonction de la nature du terrain.

- 1994 : réalisation d'un barrage à Dembella retenant environ 208.000 m3 d'eau.

 

Année de début:
1995
Budget:
80000
Informations complémentaires:

Partenaires financiers :

En France : l'OIF, le Grand Lyon et la Fondation Veolia, l’Agence de l’Eau, le SABRE (Syndicat d’Assainissement du Breda), le Conseil Général de la Savoie.
Et en tant que composante du projet global de coopération décentralisée : le Ministère des Affaires Etrangères français.
1% eau (Loi Oudin Santini) : commune de Crêts-en-Belledonne.

- Au Mali : Cofinancement du PASEPARE (programme de la coopération danoise) directement auprès de la commune de Dembella (adduction d’eau du chef-lieu), Région de Sikasso (maître d’ouvrage du casier rizicole du Koureh).