Regards croisés sur nos fleuves : le Rhône, le Sésia, le Comoé, le Leraba, le Sénégal

Adresse: Maison du confluent
1, place du Général Leclerc
69350 La Mulatière
Tél.:
04 72 66 99 58
Courriel:
Site Internet:
Zone:
Afrique subsaharienne
Pays:
SÉNÉGAL
Localisation:
Région de Matam
Domaines d'action:
Environnement, Education à la citoyenneté internationale
Résumé du projet:

L'association Science et Art souhaite proposer un projet d'échanges transfrontaliers entre les jeunes Français (école de La Mulatière), Italiens (Istituto Comprensivo Lanino à Vercelli), Burkinabès (association AGEREF qui gère le Parc ""Lame du Sesia"" et cet espace protégé) et Sénégalais (région de Matam) autour de leur fleuve. Forte de son expérience de projet et de ses acquis pédagogiques en termes d'éducation au territoire et au développement durabel (8 ans d'expérience à travers La Mallette des Merveilles du fleuve Rhône avec plus de 7000 enfants riverains du fleuve), l'association SeA souhaite associer les établissements scolaires des pays concernés pour établir une réflexion sur leur cours d'eau dans une dimension internationale.
Le projet se structure autour de l'adapation de l'outil d'éducation au Fleuve intitulé Le Rhône, la Mallette des merveilles du fleuve, créé par l'association et financé par la région Rhônes-Alpes.
Les activités mises en oeuvre pour le projet sont :
- les ballades pour explorer le fleuve local (ballades poétique, panoramique, ethnologique, citadine)
- les questions-enquêtes et les exercices thématiques : le fleuve comme frontière et axe de communication, comme espace de vie et de culture, comme espace naturel et comme ressource pour des usages.
- parallèle avec la santé et l'eau pour les jeunes Mulatins : aborder les questions d'interculturalité et sensibliser les élèves aux problèmes de la solidarité internationale et aux grands enjeux mondiaux actuels
- rendu artistique par les élèves sur leur perception du fleuve
- organisation d'une ""exposition-relais"" entre les écoles pour que chacune, tour à tour, puisse contempler le traval des autres, valoriser l'accomplissement du travail mené sur l'année et établir des ponts, des liens entre les toiles, les fleuves et les élèves des 4 pays.