Ville de Paris / Partager l'accès à l'eau : Paris solidaire

Version imprimableVersion imprimable

Promouvoir l’accès à l’eau et l’assainissement dans les pays qui en sont le plus privés est un des axes prioritaires de l’action internationale de la Ville de Paris. Ceci constitue l’un des principaux Objectifs du Millénaire pour le Développement (O.M.D) adoptés par l’O.N.U. en 2000 : l’ambition est de diminuer de moitié, d’ici 2015, la proportion de la population qui, dans le monde, n’a pas un accès durable à l’eau et à l’assainissement. En France, la loi Oudin, votée en février 2005, permet aux collectivités territoriales de prélever jusqu’à un centime par mètre cube d’eau environ sur la facture des usagers pour les consacrer à des projets de solidarité dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. La Ville de Paris a créé, dès novembre 2005, ce dispositif de solidarité internationale qui se décline en 3 types d’intervention :

  • la première concerne les coopération décentralisées développé par la Ville de Paris.
  • la deuxième permet d'accorder des financements à des organisations non gouvernementales pour permettre la mise en œuvre de leurs projets sur le terrain.
  • la troisième concerne les actions d’urgence et permet de soutenir des ONG spécialisées qui viennent en aide aux populations confrontées à des situations d’urgence et de catastrophes naturelles.

Comment déposer vos demandes de subvention : Consulter le document au format pdf
Ville de Paris / Partager l'accès à l'eau : Paris solidaire
 

Date de mise à jour : Mercredi, 03 Septembre, 2014