Prix Jean Cassaigne des lycéens pour la solidarité internationale

Version imprimableVersion imprimable

(textes issus du site du prix Jean Cassaigne)

Ce prix souhaite récompenser une organisation française dont l’action a contribué de façon significative à améliorer les conditions de vie d’une population vulnérable au Sud. Il s’inspire de l’œuvre de Jean Cassaigne qui, au 20ème siècle, a consacré son existence à donner un cadre de vie digne et joyeux aux lépreux des minorités des hauts-plateaux vietnamiens. L’organisation lauréate de ce prix est choisie en réponse à un appel à propositions par un jury de lycéens du groupe scolaire Jean-Cassaigne (Mont-de-Marsan). Ce jury est appuyé par un comité d’experts de la recherche et du développement international.

 
Qui peut en bénéficier ?
Une organisation française de solidarité internationale laïque ou confessionnelle reconnue d’utilité publique ou d’intérêt général.
 
En quoi consiste le prix ?
10 000 € remis à l’organisation dont l’action est retenue par les lycéens
 
Qu’est ce qui est éligible ?
Une action en cours ou récemment finalisée, engagée dans un pays du Sud pour redonner de la dignité aux populations les plus démunies.
Les pays considérés comme prioritaires sont ceux  à faible revenu ou à revenu intermédiaire inférieur d’Asie, d’Afrique, d’Océanie, d’Amérique latine ou de la Caraïbe, du Moyen Orient.
 
Domaines thématiques
Les thématiques sont choisies par les membres du jury des lycéens pour que le Prix contribue à répondre à ceux des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies qu’ils considèrent comme prioritaires.
  • Adaptation au changement climatique, notamment pour les populations les plus vulnérables aux dérèglements climatiques.
  • Amélioration de l’éducation des enfants, notamment des filles, pour répondre aux objectifs d’égalité entre les sexes.
  • Emploi des jeunes (formation professionnelle, création d’activités, etc.) au bénéfice de ceux qui sont discriminés ou en rupture avec la société pour répondre aux objectifs de lutte contre la pauvreté.
  • Lutte pour la justice sociale, renforcement des institutions, notamment au bénéfice des populations spoliées de leurs droits et de leurs biens.
  • Innovations permettant de répondre aux objectifs d’une consommation et d’une production durables, notamment pour les populations dans des territoires enclavés.
 
Quelles sont les conditions ?
Montrer que l’action engagée dans la durée entraine des changements au profit de populations exclues ou particulièrement vulnérables. Un « cheminement de l’impact » ayant conduit à ces changements devra être présenté en détaillant la contribution de l’organisation qui répond à cet appel.
 
Ces changements résultent d’un engagement commun entre une organisation française de solidarité internationale et une population bénéficiaire avec la nécessaire participation d’une organisation locale. L’action doit se poursuivre en 2020 ou montrer que l’autonomie acquise grâce à ces changements ne justifie plus la collaboration avec l’organisation française
 
Attribution du prix : 
Une pré-séléction par un comité d'experts composé de : 
  • Frédéric Apollin, agro-économiste, directeur de l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF - membre du GIP RESACOOP)
  • Stéphanie Barral, agronome, sociologue de l’agriculture et de l’environnement, chercheuse à l’INRA
  • Danielle Barret, historienne, normalienne, évaluation de l’impact
  • Bernard Cornut, énergie-changement climatique, géopolitique, spécialiste du moyen orient, ingénieur civil Génie rural, Eaux et Forêts
  • Jean-Jacques Gabas, économiste, chercheur associé au CIRAD et maître de conférences à Sciences Po Paris
  • Marie de Lattre-Gasquet, économiste, chercheuse au Cirad en prospective et éthique, membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France, membre du CA de la Fondation Marianiste.
  • Anne Le Naëlou, sociologue du développement, maître de conférence, Institut d’études du développement de la Sorbonne – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Emmanuel Terrée, politique africaine, normalien, communication.

Le jury final
Il est composé de 10 élèves de Seconde, Première et Terminale du Lycée Jean-Cassaigne à Mont de Marsan/Saint-Pierre du Mont.

Calendrier : 
  • Clôture de l’appel à propositions : 31 janvier 2020
  • Première analyse  des propositions reçues sur des critères d’éligibilité / Analyse des dossiers par le comité d’experts : février 2020
  • Réunion du comité d’experts pour pré-sélection des propositions à soumettre à l’avis du jury des lycéens : mars 2020
  • Choix final du gagnant du prix - Communication sur le Prix et le lauréat 2020 : avril 2020
  • Remise du prix à l’organisation sélectionnée sur le site du lycée Jean Cassaigne avec l’association Les Amis de Mgr Cassaigne : Début mai 2020

 

Plus d'informations :
Contacts : Pour toute demande d’information, envoyez un message à : prix.jean-cassaigne@orange.fr
O
u sur le site internet dédié au prix : http://prixjeancassaigne.org/

Date limite : 
Vendredi, 31 Janvier, 2020
Date de mise à jour : Jeudi, 19 Décembre, 2019